top of page

Avoir, faire et être” vs “Être, faire et avoir"... Quelles différences ?

Dernière mise à jour : 29 août 2022



Les trois concepts “ETRE”, “AVOIR” et “FAIRE” font partie intégrante de notre vie, on peut même dire qu’ils orientent nos vies selon l’ordre de priorité dans lesquelles on les place. “Avoir, faire et être” est très différent de “Être, faire et avoir”.


Nous désirons tous “Avoir”, c’est souvent notre moteur pour avancer et évoluer. On est dans une quête de satisfaction, et c’est ok car ça fait partie de notre nature humaine : avoir plus d’argent, avoir une vie amoureuse plus épanouie, avoir un travail qui a du sens... Il est important que chacun définisse de façon précise ce qu’il veut “AVOIR” (et pas seulement matériellement) et ne pas confondre vouloir “AVOIR PLUS” ou “AVOIR MIEUX”. Dans “AVOIR PLUS”, il y a une notion de quantité, que la satisfaction passe par la quantité : je veux plus d’amour, plus d’argent, plus de sens dans ma vie. Dans “AVOIR MIEUX”, c’est la notion de qualité qui prime : je veux une meilleure relation amoureuse, avoir un meilleur travail, (qui me correspondent mieux). Les deux ne sont pas incompatibles, nous pouvons avoir MIEUX et PLUS. Mais souvent nous ne faisons pas la différence et nous choisissons d’avoir PLUS au détriment de notre MIEUX (ce qui est le meilleur pour nous). ETRE pour AVOIR ou AVOIR pour ETRE ? D'où vient ma satisfaction ? Savoir différencier les deux c’est une première étape, ensuite il est intéressant de se demander si notre quête de satisfaction vient d’abord de l’AVOIR ou de l’ETRE ? Quand je pense “si j’avais un travail plus épanouissant, une vie de couple heureuse, plus d’argent…, je me sentirais mieux”, je place la satisfaction de l’AVOIR en priorité. Dans cette façon de penser l’AVOIR conditionne l’ETRE, alors qu’en fait ça devrait être l’inverse. Car il faut savoir que “l’AVOIR (PLUS/MIEUX)” ne suffira jamais à nous satisfaire. Je peux vouloir plus d’argent, travailler plus pour en gagner plus, pourtant ne pas me sentir mieux au final. La satisfaction à long terme n’est pas dans l’AVOIR, elle ne sera que de courte durée, elle viendra par l’ETRE. Alors autant commencer par ETRE heureux - de ce que l’on a, de ce que l’on est – tout en mettant en place des choses pour améliorer (MIEUX) son ETRE, pour que cela se reflète ensuite dans notre vie extérieure (AVOIR MIEUX/PLUS).


L'équation gagnante : ETRE + FAIRE = AVOIR

S'il est intéressant de passer d’un système de penser “AVOIR pour ETRE” à “ETRE pour AVOIR”... il y a évidemment des actions à entreprendre pour ETRE ce que l’on souhaite être (heureux, serein, riche…). C'est pourquoi il faut désormais ajouter la notion de FAIRE à l’équation. Car sans action rien ne se passe !

Dans la société actuelle on passe 90% de notre temps à FAIRE et 10% à ETRE. Or cela devrait être l’inverse ! On devrait FAIRE beaucoup moins et ETRE beaucoup plus. Alors attention ! ETRE ne veut pas dire rester à attendre que tout ce que l’on souhaite nous arrive sans rien FAIRE. ÊTRE c’est aussi FAIRE. Car l’action sera toujours indispensable pour atteindre nos objectifs.

Concrètement ça veut dire quoi ?

FAIRE des actions pour ETRE = vivre, ressentir un état émotionnel comme par exemple la joie - qui nous permettra ensuite d’obtenir ce que l’on veut en agissant à partir de cet état joyeux. Plutôt que de réaliser plein d’actions pour AVOIR (obtenir) cet état de joie. Là on reste dans l’équation FAIRE pour AVOIR pour ETRE. Un matin je me lève fatiguée, sans énergie avec le moral dans les chaussettes. Deux voies s’offrent à moi : . Je décide d’ignorer mon état physique et émotionnel, et je me mets à faire pleins d’actions qui ne me font pas spécialement plaisir (que je devais faire) dans le but de m’occuper l’esprit et me sentir mieux à la fin de la journée. Toutes ces choses que je fais à partir de cet état d’esprit négatif (ex : démarcher des clients, répondre à des offres d’emplois…) ne porteront par leur fruit ou pas à la hauteur de mes espérances. C’est de là que vient ce sentiment que l’on fait beaucoup sans obtenir grand-chose. . L’autre façon d’aborder cet état, c’est de l’accepter et de s’accorder du temps dans sa journée pour travailler à remonter son moral et son énergie. Comment ? Pas en restant au fond de son lit à attendre que ça passe tout seul !!! Mais en faisant des choses qui nous font plaisir, qui nous font kiffer dans l’instant. On va se sentir plus joyeux et à partir de là on pourra penser à démarcher ses clients ou postuler à des offres.

Voilà pourquoi on devrait passer plus de temps à ETRE qu’à FAIRE. Notre plus grand “travail” est de rester le plus possible dans des énergies positives (joie, paix, amour, gratitude...) et ne pas descendre - ou le moins longtemps possible - dans les émotions négatives (peur, culpabilité, honte, rancœur…). C’est la clé pour faire marcher la Loi de l’attraction ! L’équation serait donc : ETRE + FAIRE = AVOIR

72 vues0 commentaire

Comments


bottom of page