top of page

Schémas répétitifs : comment s'en libérer ?

Dernière mise à jour : 5 avr. 2023

Des situations souffrantes se répètent-elles dans votre vie, dans un domaine ou plusieurs (amour, travail, famille,...) ? Avez-vous l'impression de subir certaines de vos réactions émotionnelles sans pouvoir faire autrement ? Tombez-vous souvent sur le même type de partenaires amoureux, d'amis ou de patrons ? Si cela vous arrive de façon récurrente, vous êtes pris dans un schéma répétitif. Ce n'est pas une fatalité, il est possible de sortir de ces schémas, de vous en libérer et d'avancer sereinement dans votre vie.



. C’est quoi un schéma répétitif ?

. D’où ça vient ? Pourquoi le schéma se répète ?

. Comment le repérer ?

. Identifier les croyances rattachées à ce schéma

. Comment sortir de nos schémas répétitifs ?


C’est quoi un schéma répétitif ?


Un schéma répétitif est une situation ou une réaction que nous reproduisons inconsciemment et de façon récurrente. Cela peut se répéter dans un domaine particulier ou dans plusieurs (amour, travail, famille, amitié,...). On parle de schéma répétitif quand il provoque une souffrance chez la personne concernée.


La plupart des gens considèrent ce genre de comportements comme des coïncidences, comme des incidents ponctuels, et souvent ils pensent que l’extérieur ou l’environnement en sont responsables. Ce n'est que lorsque les événements se répètent que nous commençons à nous interroger... et à nous demander ce qui ne va pas chez nous et pourquoi nous n'attirons ces situations… Plus cela devient fréquent, plus il est clair que nous sommes face à un schéma répétitif.


Avez-vous repéré un schéma répétitif dans votre vie ? Il peut prendre diverses formes. Cela peut être des situations, des personnes mais également des comportements que vous avez identifiés chez vous et que vous reproduisez de façon inconsciente dans certaines conditions ou face à certaines personnes.

Voici quelques exemples :

  • Être en retard aux rendez-vous

  • Ne pas respecter les délais

  • Rencontrer le même type de partenaire amoureux et ne pas être épanoui(e) dans la relation

  • Ne pas savoir dire “non”

  • Manger « émotionnel »

  • Se mettre en colère, perdre son sang-froid

  • Travailler trop, ne pas réussir à déconnecter de son travail

  • Avoir des comportements addictifs : cigarette, alcool, sucre, travail, sport, jeux vidéos....

  • Ne pas réussir à aller au bout de ses projets, abandonner en cours de route

Dans notre vie quotidienne, on ne se rend pas toujours compte que certaines de nos réactions, de nos comportements sont récurrents, répétitifs, comme induit par un programme dont nous n’avons pas toujours conscience.


D’où ça vient ? Pourquoi le schéma se répète ?


Un schéma répétitif à l'âge adulte - dans la grande majorité des cas - a un écho dans l'enfance, c'est une résurgence d'une blessure de la petite enfance. Prenons l'exemple d'une de mes patientes, Alice, une femme de 35 ans qui a des difficultés dans ses relations amoureuses, elle n'attire que des hommes qui tôt ou tard la quittent. En creusant son passé, nous avons pu faire le lien avec le sentiment d'abandon ressenti enfant, lorsque son père a quitté le foyer familial.


Les schémas répétitifs, comme tout ce que nous expérimentons dans notre vie, viennent de mémoires. Ce sont des informations vibratoires, comme des programmes informatiques avec une fréquence propre. Ces mémoires sont contenues dans l’ADN de nos cellules et dans notre corps énergétique et nous été transmises par héritage transgénérationnel (famille et ancêtres). On appelle “Mémoire Cellulaire”, la banque de données regroupant toutes ces mémoires.


Dans le cas d'Alice, nous avons mis en lumière que son père lui-même avait souffert de cette blessure d'abandon dans sa petite enfance quand sa mère à lui a été hospitalisée de longues semaines. Le bébé qu'il était a vécu cela comme un abandon. Alice porte donc une mémoire d'abandon transmise par sa lignée paternelle.

Chaque mémoire agit comme un filtre qui colore notre perception de la réalité. Nous voyons la vie colorée par ces mémoires, ce qui conditionne notre système de croyances. Deux personnes vivront une même situation différemment selon les mémoires respectives qu’elles portent. Leurs filtres sont différents. Par effet miroir, ce que je perçois d’une situation, d’une personne est une projection de ce que j’ai déjà en moi (une mémoire). La mémoire d'abandon d'Alice, par exemple, et le traumatisme vécu dans son enfance lorsque son père a quitté la maison, va lui faire voir la vie avec ce filtre. Elle va développer des croyances en lien avec cette mémoire. Comme par exemple celle que tous les hommes ne sont pas fiables, qu'on ne peut pas compter sur eux. Elle va penser et voir le monde pour confirmer ces croyances qui pour elle sont des vérités, car c'est ce qu'elle expérimente régulièrement dans sa vie.


Nos mémoires jouent aussi le rôle de panneaux indicateurs inconscients. L'information s'échange avec l'inconscient des autres de façon automatique. Ces mémoires vont donc conditionner toutes nos relations interpersonnelles en déclenchant des réactions émotionnelles et des jeux psychologiques. Par la loi d'attraction ou de résonance, l’information va se diffuser dans le champ énergétique, et nous allons attirer les personnes et les situations qui entrent en résonance avec nos mémoires.

Alice attire des hommes peu fiables, qui ont tendance à partir sans laisser de trace... Car la vie lui donne à voir ce qu'elle croit. Les situations, émotions et schémas de souffrances vont se répéter ce qui va renforcer ses croyances. Elle pense alors que la vie s'acharne, qu'elle n'a pas de chance en amour sans comprendre qu'en fait c'est une mémoire qui conditionne le type d'homme qu'elle attire dans sa vie.


Les schémas se répètent pour nous alerter, pour nous faire prendre conscience que cette vision du monde induite par la mémoire doit être modifiée car elle nous limite, nous bloque ou nous fait souffrir. Et qu'il est temps de s'en libérer pour changer notre réalité.



Comment faire pour arrêter de répéter ces schémas ?

La première étape est déjà de repérer les schémas répétitifs dans votre vie, les plus souffrants mais aussi les plus quotidiens qui font partie de notre routine et qu’on ne remarque même plus. La prise de conscience est le début du processus.

Une fois les schémas identifiés, il y aura à faire un travail d’analyse, de questionnement autour des mémoires qui déclenchent ces schémas.


Et il va surtout falloir identifier les croyances profondes qui sont liées à ces mémoires. Car derrière chaque mémoire se cache des apprentissages, des opportunités d'évolution de nos croyances et de notre vision du monde.


Comment identifier les croyances négatives liées aux schémas ?


“La vie est un combat”, “il faut travailler dur pour réussir”, “on n'est jamais mieux servi que par soi-même”...

Ce sont des croyances !

Comme toutes les phrases contenant les mots "tous", "jamais", "toujours"...

Exemples : “toutes les femmes sont vénales”, “les patrons exploitent toujours leurs salariés”,”je n’arriverai jamais à rencontrer un homme bien”,...


Une croyance est une idée arrêtée sur la vie, une généralité qui conditionne notre perception du monde.


Nous avons tous et toutes des croyances, nous percevons la vie à travers leur filtre. Il est important de le savoir et de ne pas s’identifier à nos croyances, car elles ne nous appartiennent pas, elles nous ont été transmises par héritage transgénérationnel, mais aussi par les conditionnements familiaux et sociétaux.


Pour identifier seul, les croyances liées à un de nos schémas répétitifs, il faut être attentif à ce que l’on se dit, ce que l’on pense lors de ces situations, et essayer de repérer des croyances. Être à l’écoute de soi à chaque instant est LA clé !


Je vous propose un accompagnement thérapeutique pour identifier les mémoires et les croyances à l’origine de vos schémas répétitifs puis un processus alchimique pour les transmuter et pour vous libérer de ces schémas souffrants.

Vous pouvez effectuer ce travail seul pour certaines mémoires, il sera en revanche plus difficile de cibler la mémoire profonde sans l’aide d’un thérapeute.


Comment se libérer de nos schémas répétitifs ?

Certaines croyances transmises nous limitent et occasionnent des souffrances dans notre vie présente, elles doivent être transmutées, reprogrammées, en une nouvelle croyance en adéquation avec notre énergie propre et actuelle (et plus celle teintée de l'énergie du programme de base contenu dans notre lignée familiale).

La prise de conscience et tout le travail d’analyse sur les causes profondes du schéma ne suffiront pas à faire disparaître le schéma définitivement. Car tant que la mémoire est présente et active, et que la croyance profonde n’a pas été transmutée, elle pourra déclencher à nouveau le schéma répétitif. La transmutation ou Alchimie Cellulaire libère ces mémoires de souffrance qui ne nous servent plus et les reprogramme en informations positives et plus alignées avec Soi. Une fois l'information mise à jour dans vos cellules et dans votre champs énergétique et une fois la nouvelle information bien intégrée, vous allez constater des changements bénéfiques dans votre vie :

  • Libération émotionnelle & Apaisement psychique

  • Plus d'énergie, de vitalité & meilleure santé

  • Alignement à Soi

  • (Re)Connexion à son plein potentiel de vie


2 comentários


Convidado:
27 de mai.

NON!!!! Mais ce n'est pas ca du tout, les schemas répétitifs. Vous parlez de choses dont on a contrôle. Dans SR on n'a pas contrôle du tout!!!! Par example, je déménage parce que mes voisins sont horribles, trop de bruit. Tout va bien et 2 semaines après, les nouveaux voisins mettent la pagaille!!! Mes amies n'ont jamais le temps pour moi, elle ne m'appellent jamais. Je m"en defait et puis les nouvelles, meme chose. Je trouve un nouveau co-locataire parfait, le lendemain, il perd son travail et je dois demenager, meme chose qu'y s'est passee qq ans auparavant. etc. etc. etc. Pour d'autres gens (pas moi): une dame a perdu ses 2 fils, un par sui ci/de, l'autre dans u…

Curtir
Convidado:
29 de jun.
Respondendo a

Visiblement vous n'avez rien compris 🤦🏻‍♀️

Curtir
bottom of page